2 juin 2014

Une journée au Bon Marché

Une journée au paradis sur terre. Avec ma maman on s'est dit, on va se faire plaisir aux yeux et pif paf pouf on a fini au Bon Marché à Paris.
Le Bon Marché Rive Gauche, grand magasin du 7ème arrondissement, créé en 1838, paradis pour les shoppeuses. Bon il faut être forte pour ne pas craquer, il faut se retenir, ne pas essayer. On peut regarder juste hein. Bon après ça dépend :P

Je ne m'étais pas rendue dans ce grand magasin depuis des lustres, alors forcément à peine rentrée, face aux fameux escalators, j'étais toute émoustillée ahah. J'avais les yeux qui pétillaient, quand je suis contente, ça se voit tout de suite.

Bon je me suis directement dirigée vers Chanel histoire de rêver sur les sacs que j'aime plus que tout etc ...Mais j'ai craqué pour du Chanel, mais cosmétique, j'ai craqué sur le blush crème et le rouge à lèvre assorti. C'est bon je vais devenir adepte de la marque de cosmétique aïe aïe aïe. Ensuite ben on a fait un tour dans tout le magasin, on a eu de la chance car il n'y avait vraiment pas grand chose. Bon la où j'ai réussi, avec ma maman, c'est le rayon chaussure. PUIS SURTOUT AVIS : si vous faîtes du 35 comme moi, vous trouverez votre bonheur (chez Chanel et Jimmy Choo notamment, malheureusement pour le porte-monnaie). Mais vous trouvez quand même de l'accessible avec des marques telles que Sandro etc ... Enfin bref il y a de tout. La preuve on a acheté des raquettes de plage pour cet été :D. Enfin voilà pour la matinée.

Ensuite, nous avons mangé au restaurant au-dessus de la Grande Epicerie, le restaurant La Table. C'est un restaurant sous une grande verrière, très lumineux et agréable. Nous avons opté pour une Ceasar Salad (au top pour un midi) et une part de Fraisier très très bon. (Désolé j'ai pas de photo du fraisier, la gourmandise a eu raison de moi...).





Et enfin, on a terminé la journée dans la grande épicerie. J'ai du prendre 20kg rien qu'en observant la pâtisserie, le rayon du chocolat, puis aussi le rayon USA, bref un plaisir pour le ventre, pour les yeux, pour les papilles. J'avais envie de tout acheté, mais j'ai fini par craquer pour du boeuf séché, mon péché mignon américain en cas de fin du monde, histoire d'avoir de quoi manger au cas où.






Bref, le paradis de la bouffe juste à côté du paradis de la mode, quoi demander de plus ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire