Bonjour tout le monde !
On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article consacré au Restaurant La Table du 2 au Musée de la Romanité à Nîmes. Je vous partage notre expérience très contrastée…


Pour la première fois, nous sommes allés manger au restaurant du Musée de la Romanité, La Table du 2 ayant pour chefs Franck Putelat pour la création des recettes et Pascal Schmitt pour les cuisiner. 

Le Lieu 

Je commence par le point le plus positif ! Le Lieu. Le restaurant se trouve face à plus de 2000 ans d’histoire car vous mangez face aux belles Arènes de Nîmes. Que ce soit sur la terrasse ou dans la salle vous pourrez contempler le plus beau monument du monde en dégustant vos plats (moi, pas objective ? n’importe quoi arrêtez… C’est le plus beau monument du monde vraiment !). De plus, vous êtes dans au sommet du Musée de la Romanité et vous aurez accès à la terrasse panoramique avec la vue sur Nîmes ! Bref… Le lieu est parfait !
Concernant la salle, la décoration est très moderne, j’adore les couleurs choisies : taupes et bleu canard/bleu Sarah Lavoine. Je serais bien repartie avec les fauteuils…
Passons au vif du sujet

La Cuisine et Les Plats.

Quitte à être dans ce restaurant qui s’annonce délicieux, plutôt haut de gamme… Nous avons voulu nous faire plaisir. Voici donc nos assiettes et nos avis.
Pour les entrées, j’ai choisi l’Oeuf Poché, carbonara, coquillettes et truffe noir au prix de 14€ et le reste de la Table avait choisi la terrine Paté en Croûte, pickles de légumes au prix de 12€. Cette dernière entrée n’étant pas en cuisine, ils ont opté pour le Pâté de Campagne, cornichons, oignons à 7€. 
Pour ma part, j’ai bien aimé mon entrée, très consistante, cependant, il manquait un peu d’assaisonnement et surtout la truffe était inexistante mais bon, les truffes, c’est compliqué.  Franchement, je suis contente de mon entrée ! Concernant le Pâté de Campagne, il était plutôt bon, très copieux, donc tout va bien !
Pour les plats, c’est là que ça se corse !
Nous sommes partis sur les plats classés comme LES EXCEPTIONNELS : pour les filles c’était Plat Signature de Kiko Moya 2** Michelin Espagne : Risotto Chasse et Champignons Lièvre Perdrix Trompettes Chanterelles et Cèpes pour le prix de 35€ et pour les hommes : Plat Signature de Franck Putelat 2** Michelin France  Pintade fermière au foie gras de Canard, céleri Rave, vanille et malto d’huile d’olive (ce plat se présente en deux services nous a-t-on dit) pour le prix de 38€.
Nous sommes sur des intitulés qui donnent faim, qui donnent envie, qui franchement font rêver et au vu du prix : on s’attend à rêver non ? Et bien détrompez vous car tout ce programme est très inégale ! Que ce soit dans les saveurs, dans les quantités… Bref je vous explique.
Pour le risotto, nous nous sommes régalés enfin pour ma part. J’ai adoré ce plat qui était savoureux, les cuissons étaient parfaites, le risotto était cuit à la perfection… J’ai beaucoup aimé ce plat ! Après pour le prix, il est plutôt élevé mais il faut se dire qu’on ne mange pas du lièvre et de la perdrix tous les jours, que c’est un plat d’un chef 2 étoiles  ! Donc ce plat vaut le coup.
Pour la pintade, ce n’est pas la même histoire. Tout d’abord, le premier service est une ballottine de pintade farcie au foie gras avec de la purée de céleris à la vanille et des céleris panés. Les cuissons des ballottines sont toujours compliqués, en cas d’une ballottine trop sèche, il est toujours bien de la présenter avec un jus pour hydrater… Ici, la ballottine était trop cuite donc très sèche, aucun jus n’est proposé et il n’y avait aucune saveur. Le foie gras n’apportait pas grand chose… Heureusement qu’il y avait la purée et le céleris pour apporter un peu de goût et de saveur… C’est dommage mais on se dit que cette déception sera rattrapée par le second plat. (après un peu d’attente entre les deux services….) Le deuxième pas est une sorte de potage avec la cuisse de la pintage, sur lequel est versé de l’eau qui est censée se mélanger au malto d’huile (une poudre qui, une fois humidifié, apporte le goût de l’huile)… Je n’ai pas testé mais voici le retour : fade, aucun goût, l’impression de boire de l’eau chaude, la cuisson pas top…  Alors, grosse déception puisque pour 38 €, on s’attend à un plat d’exception, et ce ne fut pas le cas… C’est vraiment dommage…
Pour le dessert, j’ai voulu tester la tarte tatin et encore une fois, pour ma part, je me suis régalée. Je l’ai trouvé très savoureuse, bien cuite, avec une boule de crème mascarpone à la vanillle.

Mon avis 

Alors comme vous l’avez compris, nous n’avons pas tous été logés à la même enseigne… Pour ma part, je me suis régalée, j’ai trouvé mes plats savoureux, bien cuits, bons… Tandis qu’une partie de la table a été vraiment déçue de son plat, et surtout déçue par rapport à l’intitulé qui fait rêver… J’ai pas envie de rester sur une mauvaise expérience dans la mesure où j’ai bien aimé mon plat. Je pense, qu’il faut partir sur les plats simples à la carte ou alors les menus. Les intitulés de la carte donnent vraiment envie mais pour se régaler, je pense qu’il faut faire simple et ne pas partir sur les plats trop sophistiqués. Peut être que les avis sont différents aussi quand les prix sont plus bas et que les noms des plats ne laissent pas espérer un plat au top du top !
Du coup, j’attends vos avis, savoir si vous avez testé ce restaurant, si vous avez des amis qui vous en ont parlé…
Je tiens à dire que je ne veux pas descendre le restaurant, loin de là, car comme vous l’avez vu, je me suis régalée. J’ai envie de tester de nouveau la Table du 2, peut être le midi, en partant sur une formule à moins de 20 euros… Vous voyez ? Et puis, j’ai envie d’y retourner juste pour le cadre, pour la vue sur nos belles Arènes…
Alors peut être à bientôt la Table du 2 !
Partagez l'article :